Les chroniques de Canou

19 juin 2017

Ma liste des 10 livres à lire cet été

Voici ma liste des 10 livres à glisser dans votre valise ou votre sac de plage.

 

La tresse de Laetitia Colombani

 

La-tree

 

Rèsumè:

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
 
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
 
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
 
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
 
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

Le temps est assassin de Michel Busi

 

Le-temps-est-aain

Résumé:

Été 1989. La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d’un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n’ont pas eu la même chance. Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C’est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l’attend une lettre… de sa mère. Vivante ?

 

Réver de Franck Thilliez

 

Rever (1)

Résumé:

Psychologue réputée pour son expertise dans les affaires criminelles, Abigaël souffre d'une narcolepsie sévère qui lui fait confondre le rêve avec la réalité. De nombreux mystères planent autour de la jeune femme, notamment concernant l'accident qui a coûté la vie à son père et à sa fille, et dont elle est miraculeusement sortie indemne. L’affaire de disparition d’enfants sur laquelle elle travaille brouille ses derniers repères et fait bientôt basculer sa vie dans un cauchemar éveillé… Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

 

Un appartement à Paris de Guillaume Musso

 

Un-appartement-a-Paris

Résumé:

 

« L'art est un mensonge qui dit la vérité. »   Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.   L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.   Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.   

 

Sous le méme toit de Jojo Moyes

 

CVT_Sous-le-meme-toit_8371

Rèsumè:

Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur nous, et nous la ramènerons à la vie. »

Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel Delancey doit radicalement changer de train de vie. Elle n’a d’autre choix que de déménager avec ses deux enfants pour s’installer à la campagne, dans une maison de famille délabrée. Tandis que les murs s’effritent autour d’eux, et que ses dernières économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle ne se doute pas que sa simple présence au village a réveillé de vieilles querelles... Les vies s’entrechoquent, et Isabel va découvrir que faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve est un combat de chaque instant.

 

Fendre l'armure d'Anna Gavalda

 

51E1c06YJFL

Rèsumè:

On me demande d'écrire quelques mots pour présenter mon nouveau livre aux libraires et aux critiques et, comme à chaque fois, ce sont ces quelques mots qui sont les plus difficiles à trouver. Je pourrais dire que c'est un recueil de nouvelles, que ce sont des histoires, qu'il y en a sept en tout et qu'elles commencent toutes à la première personne du singulier mais je ne le vois pas ainsi. Pour moi, ce ne sont pas des histoires et encore moins des personnages, ce sont des gens. De vrais gens. Pardon, de vraies gens. C'est une faute que j'avais laissée dans mon manuscrit, "la vraie vie des vrais gens", avant que Camille Cazaubon, la fée du Dilettante, ne me corrige : l'adjectif placé immédiatement avant ce nom se met au féminin. Quelles gens ? Certaines gens. De bonnes gens. Cette règle apprise, je suis allée rechercher tous mes "gens" pour vérifier que tous s'accordaient bien et j'ai réalisé que c'était l'un des mots qui comptait le plus grand nombre d'occurrences. Il y a beaucoup de "gens" dans ce nouveau livre qui ne parle que de solitude. Il y a Ludmila, il y a Paul, il y a Jean (!) et les autres n'ont pas de nom. Ils disent simplement "je". Presque tous parlent dans la nuit, pendant la nuit, et à un moment de leur vie où ils ne différencient plus très bien la nuit du jour justement. Ils parlent pour essayer d'y voir clair, ils se dévoilent, ils se confient, ils fendent l'armure. Tous n'y parviennent pas mais de les regarder essayer, déjà, cela m'a émue. C'est prétentieux de parler de ses propres personnages en avouant qu'ils vous ont émue mais je vous le répète : pour moi ce ne sont pas des personnages, ce sont des gens, de réelles gens, de nouvelles gens et c'est eux que je vous confie aujourd'hui. (A.G.)

 

Le sceau des sorciéres de Jacques Vandroux

 

518r+vniKbL

 

 

Résumé:

 

Quand Isabelle Desrameaux, chef d'entreprise à la vie privée débridée, est retrouvée torturée à mort à son domicile, c'est du côté du milieu libertin que va fouiller la police. Mais quand une mère de famille sans histoires est découverte, quelques jours plus tard, immolée par le feu sur le campus de Grenoble, l'enquête prend une autre tournure. Rapidement, le capitaine Nadia Barka comprend que c'est dans le passé qu'elle aura une chance de trouver la clé de ces meurtres.Les secrets du Vatican ou la mémoire d'un vieil aristocrate misanthrope tapi sur le sommet du Trastevere à Rome sauront-ils l'aider à décrypter les rares indices dont elle dispose ? 
Passant des procès iniques de l'Inquisition du XVIIe siècle aux turpitudes d'une élite lyonnaise dépravée, l'officier de police va se battre pour découvrir la signification du sceau des sorcières, tatouage commun aux victimes, et tenter d'arrêter les assassinats qui s'enchaînent.
Ce roman prend racine dans l'histoire de France pour livrer au lecteur une quête qui l'emmènera à la rencontre d'une guérisseuse au savoir ancestral, d'un prêtre romain séduisant, de truands tapis dans toutes les couches de la société et de flics au bord de la crise de nerfs.

Nos chemins de travers de Georgia Caldera

 

CVT_Nos-Chemins-de-Travers_5972

Résumé

« Je m’étais juré que, s’il ne devait y en avoir qu’une parmi toutes les autres, ce serait elle. Et cependant, ce jour-là… »

 Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme.

Mais un tragique accident d’équitation va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour.

 Emma sera-telle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?

Toxique de Nico Tackian

 

51xRr0EhBRL

Rèsumè:

ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES, ELLE N'ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE, ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE. Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d'une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l'hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes. À première vue, l'affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît. « 

Une seconde chance de Nicholas Sparks

 

43107_aj_m_3691

Rèsumè:

Liés par un amour sans limite, Amanda et Dawson n'imaginent pas vivre l'un sans l'autre. De milieux sociaux très différents, les deux adolescents luttent contre les préjugés de leur petite ville de Caroline du Nord. Mais des événements imprévus vont les amener à emprunter des chemins radicalement différents. Vingt-cinq ans plus tard, Dawson vit seul tandis qu'Amanda est mariée et mère de trois enfants. À l'occasion de la mort d'un ami commun, ils se retrouvent et découvrent que la passion qui les unis est restée ancrée au plus profond d'eux-même. Dès lors, une question les tourmente: l'amour peut-il renaître de ses cendres?

 

 

Voilà bon ben maintenant y'a plus qu'à sachant que nous ne sommes jamais à l'abri d'un coup de coeur...

N'hesitez pas à me dire ce qui vous tente ce qui vous tente moins si vous avez déjà des lectures de prévues,etc etc....

 

 

 

Posté par Canou63 à 16:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]


#Chronique#Lion/Je voulais retrouver ma mère

Titre: Lion

Auteur: Saroo Brierley

Genre: Roman autobiographique

téléchargement

Résumé:C'est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l'Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu'il monte dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l'immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d'Australiens va l'adopter. Saroo grandit, mais, depuis l'Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant 25 ans, il scrute les rues et les villages indiens sur Internet, à la recherche d'images familières. Et là, le miracle se produit? L'orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison. L'émouvante histoire d'un petit garçon qui a cherché sa mère pendant 25 ans.

Mon avis:

A travers ses mots,Saroo Brierley nous retrace le fil de sa vie..Comment agé de 5 ans il s'est retrouvé dans un train qui l'a emmené loin de chez lui à Calcutta..Comment il a survécu les premiers jours,les premiers mois seul et perdu..Comment il a été recueilli dans un orphelinat par une femme exceptionnelle ..Comment il a fini par étre adopté par une famille et est parti vivre en Tasmanie..

Il nous livre sans tabou ses émotions,ses souvenirs auprès de sa famille,sa lutte pour survivre, ses craintes,il nous detaille son parcours du combattant pour retrouver sa maman biologique et ses fréres et soeur 25 ans aprés son départ.

Ce livre est trés bien écrit je l'ai dévoré en une journée...J'ai été trés émue car le rècit est fort et empli de beaucoup d'émotions...Emotions que l'on ressent au méme titre que l'auteur tant son écriture est entiére et juste..

Merci Mr Brierley pour votre partage et pour nous permettre de vibrer à la lecture de la quéte qui fut la votre.

Et au passage merci à mon amie Marie pour m'avoir conseillé ce livre.

Ma note: 18/20

Quelques citations que j'ai beaucoup aimées:

"Nous n'avions rien à manger; en revanche, nous ne manquions pas de liberté et nous aimions ça."

"Avant de partir, Rochak m' a rappelé un diction indien : "Tout est écrit." "

Posté par Canou63 à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

#CHRONIQUE#LA CAVE

Titre: La Cave

Auteur: Natasha Preston

Genre: Young adult,thriller

 

 

51U2-XMVvqL

Résumé:

Imaginez une maison comme n’importe quelle autre. Dedans, une pièce. Dans cette pièce, une armoire. Derrière cette armoire, une porte. Au-delà de cette porte, des escaliers. Et en bas, une cave. Une cave où sont séquestrées trois filles, Rose, Iris et Violette, soumises à la folie maniaque et meurtrière d’un homme : Trèfle.
Dans une autre maison, dans une ville où il ne se passe jamais rien, Summer mène une vie parfaitement banale. Elle a des parents, un frère, des copines, un petit ami. Mais un soir, sa route croise celle de Trèfle, et Summer ne rentre pas chez elle. Elle se retrouve enfermée dans une cave en compagnie des autres filles et rebaptisée Lilas. Mais contrairement aux autres filles, elle n’est pas prête à accepter son sort jusqu’à faner et dépérir…

 

Mon avis:

Lorsque j'ai vu cette couverture sobre et en mème temps pleine de promesses avec ce titre et que j'ai lu la 4éme de couverture j'ai eu de suite envie de me plonger dans l'univers sombre de cette cave..Et force est de constater que je n'ai pas été déçue..

Dés le premier chapitre on entre dans le feu de l'action avec l'enlévement de Summer une jeune adolescente de 16 ans ayant une vie comme toutes les jeunes filles de son age (elle va au lycée,a un petit ami Lewis etc,etc).Un soir alors qu'elle se rend seule à une fète elle est enlevée par un homme..

Son ravisseur la conduit chez lui dans une cave joliement aménagée et trés propre.Elle y rencontre alors 3 autres filles :Rose,Iris et Violette et est elle méme rebaptisée Lilas...

A partir de là l'auteur nous entraine dans une alternance entre les ressentis,les points de vue et la psychologie de 3 des personnages principaux à savoir Summer (Lilas) ,Lewis et Tréfle (le ravisseur).

Les filles vont se retrouver soumises à la folie de Tréfle leur geolier qui a décidé de se créer une "famille idéale" qu'il doit protéger à tout pris et à sa quéte impossible qui est de "débarasser" la ville de toutes les femmes lui semblant  impures...

Plus on avance dans le livre plus la tension et l'angoisse monte bercées par l'alternance entre les narrateurs et des retours en arriére sur l'histoire de chacun..Ce qui permet aussi à ce 8 clos parfois répétitif de ne pas trop perdre en profondeur.

Bien qu'au début Summer/Lilas essaie de se rebeller elle finira par devenir au fil des jours comme les autres filles un poupée agissant selon les ordres de Tréfle: lui préparant ses repas,portant les vetements qu'il lui achéte se soumettant à ses moindres envies méme sexuelles...Elles en finissent méme toutes par développer le syndrome de Stockholm..

En paralléle Lewis porté par son amour pour Summer n'en finit pas de la chercher encore et encore ..

Tréfle lui continue à vivre ses "2 vies" celle de geolier dans sa demeure et celle de Colin ,célibataire, salarié d'un cabinet d'avocats, poli, serviable, sans problème.

Ce livre posséde toutes les caractéristiques d'un bon trhiller :du suspense, de la tension, de l'émotion, de l'adrénaline, du rebondissement.Certains passages sont glauques et intenses, d'autres magnifiques et terrifiants. 

Cependant la fin m'a un peu déçue car elle arrive un peu vite et s'avére un peu simpliste par rapport à l'intensité du reste du livre.

Si vous aimez les romans psychologiques foncez...

 Ma note: 17/20

Quelques citations que j'ai aimées:

"La solitude est pire qu'une maladie mortelle. Chaque jour qui passe, on s'efface un peu plus."

"- Comment était votre soirée ?
Déprimante et ennuyeuse à périr... comme toutes les autres.
- Très bien, a répondu Rose. Nous avons regardé quelques comédies romantiques.
Dans ce maudit sous-sol, même Saw et Massacre à la tronçonneuse ressemblaient à des comédies romantiques, si on les comparait à des journées enfermées sous la vigilance de ce malade de Trèfle."

"- Qu'est-ce qu'il attend de nous ?
- Je ne sais pas exactement, mais je crois qu'il cherche une famille. La famille idéale. Il choisit des filles, qu'il trouve parfaites, comme des fleurs"

"Tout ce qui me terrorisait avant me semblait tellement bête désormais. Une fois qu'on a vécu son propre film d'horreur, on est blindé"

 

Posté par Canou63 à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

#Chroniques#Au fond de l'eau

Auteur: Paula Hawkins

Genre: Thriller psychologique

51o++3ZcXvL

Résumé:La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n'a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d'être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l'idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Mon avis:

Aprés avoir adorè le premier livre de Paula Hawkins il me tardait de lire le second et je n'ai pas été déçue.

Dès le début de ce livre on se retrouve immergè dans l'intrigue par notre rencontre avec les nombreux personnages :Lena,la fille de Nel qui vient d'ètre retrouvèe morte dans la riviére qui traverse la ville;Julia la soeur de Nel partie du pays depuis de nombreuses années;Nikkie une vieille dame qui dit parler aux morts;Louise,la maman de Kathy la meilleure amie de Lena qui s'est suicidée il y a peu et bien d'autres.

Si le rècit s'avére parfois un peu long le fait que les chapitres soient courts et que la narration change en fonction des personnages permet au style de l'auteur de rester fluide..Et au fil des pages on a envie d'en savoir plus.

Envie de savoir quels sont tous les secrets cachés par chacun ,leurs non dits...Car chacun a sa vérité,ses félures..

Chaque personnage devient attachant car ils sont depeints avec beaucoup de justesse et de subtilité de méme que certaines thémes abordés (suicide,depression,amour interdit,adultére....)

L'atmosphére du livre est souvent pesante mais la lecture n'en reste pas moins prenante.

On trouve les clés de l'intrigue au fur et à mesure mais méme lorsque l'on croit avoir tout compris et bien non,Paula Hawkins nous rèserve encore des surprises jusqu'à la derniére ligne.

Mention plus pour la couverture du livre que je trouve particuliérement bien choisie.

Ma note: 16/20

Quelques citations que j'ai beaucoup aimées:

"Il est des personnes qui sont attirées par l’eau, des personnes qui entretiennent avec elle un rapport presque primal. Je crois en faire partie."

"Mieux vaut laisser sombrer certaines choses.D’autres non, mais lesquelles ?
Les avis divergent."

"Ce que je voudrais retrouver m’échappe, et ce que j’essaie tant d’oublier me revient sans cesse."

Posté par Canou63 à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]